Vous êtes ici : Formations > Droit & Gestion > Comptabilité > Immobilisations corporelles et incorporelles : définition, évaluation et comptabilisation

Immobilisations corporelles et incorporelles : définition, évaluation et comptabilisation vignette-perfectionnement

Objectifs

  • Connaître les critères de définition, d’évaluation et de comptabilisation des actifs.
  • Maîtriser le traitement pratique des amortissements et de la dépréciation des actifs immobilisés.
  • Évaluer les conséquences fiscales des options ou obligations comptables liées au traitement des immobilisations.

Participants / Prérequis

Gestionnaires d'immobilisations, comptables, collaborateurs des services comptables et financiers, contrôleurs de gestion. Prérequis : bonne maîtrise des techniques comptables.

Thèmes traités

Quels sont les critères de comptabilisation des actifs ?

• L’importance de la notion de ressource contrôlée porteuse d’avantages économiques futurs.
• L’impact de cette notion sur les définitions des immobilisations corporelles et incorporelles, les stocks, les charges constatées d’avance. Le cas spécifique des immobilisations incorporelles générées en interne.
• Le cas spécifique des coûts d’emprunt. L’échange d’actifs.
• L’impact fiscal des critères de comptabilisation des actifs.

Cas pratique : calculer les coûts d’emprunt incorporables.

Quelles sont les modalités d’évaluation des actifs à la date d’entrée au bilan ?

• Le coût d’acquisition.
• Le coût de production.
• Les dépenses ultérieures à l’acquisition.

Cas pratique : traitement des dépenses de mise en conformité.

Amortissement des immobilisations

• La prise en compte de la valeur résiduelle dans la base amortissable : traitement comptable et problématique fiscale.
• La détermination du plan d’amortissement.
• La comptabilisation par composants. Les dépenses de grosses réparations ou grandes révisions.

Cas pratique : établir le plan d’amortissement.

Dépréciation des immobilisations

• Le champ d’application des règles de dépréciation.
• La méthodologie du test de dépréciation selon la réglementation française.
• Le traitement comptable et l’impact fiscal des dépréciations.

Méthodes pédagogiques / Points forts du stage

Les techniques d’animation seront actives et se baseront sur des cas concrets apportés par le formateur et/ou les participants. Elles alterneront les apports de connaissances, des exemples réels (situations rencontrées par les participants ou le formateur). Les participants travailleront sur des études de cas pratiques et des mises en situation.

SF + FLF

Infos pratiques

Durée : 11H
Coût HT : 1300 €
Tarif de groupe : nous consulter

Dates

Les 14 et 15 septembre 2020

Lieu

Dans les locaux de Sésame Formation, à La Possession (en fonction de l'effectif, le lieu de la formation peut être modifié)
 

Les intervenants

Louis MICHELcadre financier de sociétés internationales, notre formateur est un spécialiste en comptabilité, finance et gestion.

ou

Pierrick MITAINE : Expert comptable et commissaire aux comptes.

Témoignages

Points forts du stage :
"- L'utilisation de cas concrets.
- Très bonne maîtrise du sujet.
- Des formations animées par des intervenants passionnés, qui savent de quoi ils parlent".
(BRED)




voir

Bulletin d'inscription

Pour vous inscrire à cette formation, veuillez remplir le formulaire suivant :

Les champs marqués avec * sont obligatoires.
Demandeur





Renseignements concernant les participants

Date du stage

Les 14 et 15 septembre 2020

Paiement

Chèque à l'ordre de SESAME FORMATION

Demande de prise en charge auprès de l'organisme financeur :

Opcalia;        Agefos         Arfobat         Autre merci de préciser :        


Mon entreprise a souscrit un contrat de partenariat commercial OUI    NON

1 participant(s) x prix unitaire HT : 1300 €

Prix total HT : 1300

TVA : 110.5

Prix total TTC : 1410.5

Tarif dégressif pour plusieurs thèmes : nous consulter

  La validation de cette inscription vaut pour acceptation de nos conditions générales de vente et vous engage (vous devez cocher cette case pour continuer l'inscription).

  J'ai lu et accepte la politique de confidentialité.

En cas de non paiement de la formation par l'organisme financeur dans un délai de 30 jours maximum à compter de sa réalisation (ex. pour motif de non transmission de pièces justificatives), nous nous réservons le droit de facturer directement le client. A charge pour le client de se faire rembourser par la suite par son organisme financeur.

Toute inscription non annulée 15 jours avant la date du début du stage est considérée comme définitive. Les remplacements sont acceptés à tout moment.

voir

Partager cette formation