Banner
Comment réduire sa facture énergétique ?
0
Jours
0
Heures
0
Minutes
0
Secondes
Vous recherchez une formation ?

Risques de l’entreprise : comprendre ses contrats d’assurance pour les adapter à ses besoins réels

Programme de la formation professionnelle :

Risques de l'entreprise : comprendre ses contrats d'assurance pour les adapter à ses besoins réels

Programme mis à jour en : avril 2022

« L’assurance est une matière si rébarbative que malheureusement peu de chefs d’entreprises y consacrent le temps nécessaire en se penchant sur leurs contrats. Pourtant savez-vous qu’en France, 7 entreprises disparaissent dans l’année suivant la survenance d’un incendie ? Savez-vous également que 80% des entreprises ayant perdu leurs données informatiques (par exemple lors d’une cyberattaque) déposent le bilan dans l’année suivant ce sinistre ?

C’est d’autant plus regrettable qu’il est aisé de démystifier un contrat d’assurance, en utilisant les mots de tous les jours et surtout une bonne dose de bon sens; et c’est encore plus aisé de procéder à une révision annuelle de son contrat. Toutes choses qui vous permettront d’être à l’abri des coups du destin ! »

Quels sont les objectifs de cette formation ?
  • Donner les clés et les outils aux dirigeants de PME pour vérifier que leurs assurances couvrent bien les risques de leur entreprise et qu’il n’y aura pas de catastrophe en cas de sinistre,
  • Insister sur la nécessité de revoir chaque année les contrats en place,
  • Insister sur la nécessité d’obliger l’assureur à parler votre langage, lui poser des questions précises par écrit et provoquer des visites de risque par la Compagnie d’assurance in situ.

Durée : 10 heures
Coût HT : 1145 €

A qui s'adresse cette formation ?
Cette formation s’adresse aux chefs de PME, Professions Libérales, Artisans, Commerçants, DAF, Comptables et Secrétaires de Direction. Tous collaborateurs d’entreprise ou de cabinet de conseil concernés par le sujet.

Nécessite-t-elle des prérequis ?

Cette formation ne nécessite aucun prérequis.

Quels sont les thèmes traités ?

INTRODUCTION.

L’Assurance est un sujet dont le chef d’entreprise n’aime pas parler de manière générale, or les risques encourus sont parfois vitaux.

Le langage de l’assureur est abscons, ce qui ne fait qu’aggraver le point précédent.

Les contrats devraient être revus au moins une fois par an, ce qui n’est que rarement le cas.

Résultat : dans 2 cas sur 3, l’entreprise est mal ou insuffisamment garantie !

2 documents à consulter pour évaluer son contrat d’assurance : les DG et les DP.

Pourtant, un contrat multirisque peut être expliqué avec des mots simples et une révision chaque année prendra très peu de temps, une fois passé le 1er audit de départ.

LES POINTS CLES.

  • L’Activité :
    1. Il est essentiel que l’activité inscrite dans le contrat (les dispositions particulières) reflète parfaitement la réalité économique et soit exhaustive, surtout par rapport à la garantie Responsabilité Civile professionnelle.
    2. Qu’est-ce que la Responsabilité Civile professionnelle RCP ?
      1. Définition
      2. La responsabilité civile d’exploitation,
  • La responsabilité civile professionnelle,
  1. En règle générale, la RC Pro intègre la RC d’exploitation (mais à vérifier)
  2. Les Professions règlementées, avec des RC spécifiques :
    1. Bâtiment (RC, Décennale),
    2. Autres professions (santé, agences voyages, experts comptables, agents assurances, agences immobilières, etc.)
  3. Que faire en cas de multi activités ?
  4. Vérifier que le CA HT soit bien déclaré chaque année par mail à l’assureur, pour éviter une indemnisation revue à la baisse en cas de sinistre (ne pas « jouer au plus malin » dans ce domaine).
  • Les Garanties sur les biens:
    1. Les principales Garanties :
      1. Incendie, Vol, dégât des eaux, dommages électriques, bris de machines, bris de glace
      2. Bien vérifier l’adresse déclarée (adresse du local où on exerce, pas forcément l’adresse du siège social),
  • Vérifier la surface pour éviter une décote de l’indemnisation en cas d’incendie,
  1. Définition des biens garantis :
    1. Immobilier,
    2. Contenu,
  2. Comment déterminer les plafonds :
    1. Méthode du risque maximum (approche ultra prudente mais couteuse),
    2. Approche dite du risque majeur (approche de bon sens, moins couteuse mais moins bien garantie),
    3. Arbitrage coût assurance/ couverture du risque :
      1. Toujours partir de l’idéal, ne pas se censurer,
      2. Puis faire tarifer les garanties par l’assureur,
      3. En fonction du coût, accepter de baisser le niveau de couverture en étant conscient du risque pris.
    4. En cas de sinistre, quel est le niveau du remboursement effectué par l’assureur ?
      1. Notion de vétusté,
      2. Qu’est-ce que le « remboursement à neuf » ? Attention, notion souvent trompeuse.
      3. Les franchises :
        1. Générales et spécifiques,
        2. Exprimées en valeur absolue ou en %
        3. Incidence sur le prix de l’assurance
        4. Que choisir : avec petite ou grosse franchise ?
      4. Les règles RPC et RPP propres à l’assurance et conduisant à un sous remboursement en cas de sinistre
      5. La LCI (limite contractuelle d’indemnisation) point clef sur certains contrats.
  • Les normes de prévention :
    1. S’assurer qu’en cas de sinistre, la Compagnie n’opposera pas une mesure de prévention non respectée :
      1. Vol (serrures exigées, les fenêtre, le coffre etc.),
      2. Les conformités incendie et électricité (Q4/Q18/Q19),
    2. Quels sont les bons réflexes à avoir, les demandes et exigences à faire auprès de sa compagnie d’assurance.
  • La Perte d’exploitation :
    1. A quoi sert-elle ?
    2. Dans quels cas est-elle actionnée ?
    3. Comment est-elle calculée ?
    4. Sa durée ?
    5. Doit-on y souscrire :
      1. Cas de la création d’entreprise,
      2. Cas de l’entreprise mûre
  • La Perte de la Valeur Vénale :
    1. A quoi sert-elle ?
    2. Dans quels cas est-elle actionnée ?
    3. Comment est-elle calculée ?
    4. Doit-on y souscrire ?
Quelles sont les méthodes pédagogiques mises en oeuvre ?

C’est donc en ce sens, les techniques d’animation seront actives. De plus, elles se baseront sur des cas concrets apportés par le formateur et/ou les participants. Autrement dit, elles alterneront les apports de connaissances, des exemples réels (situations rencontrées par les participants ou le formateur). A noter que, les participants travailleront en particulier sur des études de cas pratiques et des mises en situation.

Pour ce faire, quels sont les moyens pédadogiques utilisés ?

En somme, soulignons qu’un support de formation dématérialisé sera communiqué à l’ensemble des participants résumant l’intégralité de la formation suivie.

En effet, si la formation se déroule en présentiel : l’intervenant est présent, ainsi que les participants. Par conséquent, comptez sur le respect des règles sanitaires en vigueur (distanciations, masques ainsi que le gel hydroalcoolique mis à disposition).

Au contraire, si elle se fait en classe à distance :  Sésame Formation utilise l’outil Webex. De ce fait, aucun logiciel n’est à installer.

Nous recommandons cependant aux participants d’utiliser Chrome ou Firefox au lancement de la classe afin d’assurer une meilleure fluidité.

Par ailleurs, nous mettons un modérateur sur la durée de la formation pour s’assurer que des bonnes conditions de connexion de nos participants. En cas de besoin, il aidera les participants à régler les petits problèmes techniques.

D’autre part, si cette  formation a lieu en présentiel par visio : l’intervenant est désormais à distance. Toutefois, notre système de Visio nouvelle génération permet un rendu quasi identique au présentiel.

  • Le grand écran 4K UHD : La 4K vous apportera notamment un important confort visuel, une diminution considérable de la fatigue oculaire contrairement aux full HD.
  • La fonction Borne Interactive : De plus, avec l’affichage dynamique, l’information transmise au public est immédiate et redoutablement efficace.
  • Le Tableau Blanc : Grâce au logiciel de tableau blanc intégré à l’écran, l’intervenant pourra donc écrire, gommer, intégrer des images, des vidéos, créer et gérer ses pages. En outre, en un clic, il pourra au moment de la formation : imprimer ou bien exporter et partager  ses présentations avec les participants depuis l’écran.
  • La Visioconférence : De toute évidence, la visio « coretouch » est l’outil idéal pour la formation. Par ailleurs, la communication avec les participants passe par le contact visuel, ce qui se révèle être essentiel afin d’assurer la cohérence des échanges. Notre système de visioformation sur grand écran permet plus précisément d’ouvrir les portes du virtuel au monde réel. Profitez dès à présent de cet accès à de nouvelles réalités, à de nouvelles opportunités ! Nous vous proposons de ce fait une solution complète avec une qualité optimale.
 
Durée : 10 heures

Coût HT : 1145 €
 
  • Les 27 et 28 octobre 2022

En fonction des places disponibles, pas de délai d'accès.

 

Inscrivez-vous dès maintenant à travers :

 

  • Le bulletin d'inscription en ligne, en bas de page.

 


Dans les locaux de Sésame Formation, à La Possession (en fonction de l'effectif le lieu peut être modifié).

Notre plateforme de formation en ligne, nos locaux et nos partenaires hôteliers sont accessibles aux participants en situation de handicap. 

Pour toute demande, merci de contacter l'un de nos 2 référents handicaps qui prendra en compte vos besoins :

 

SADEYEN Armand
Chargé en communication digitale - 0262 22 32 93
asadeyen@sesame-formation.re

FONTAINE Christine

Responsable Qualité - 02 62 22 62 81
cfontaine@sesame-formation.re
 
 
Notre formateur a réalisé des fonctions bancaires à dominante commerciale pendant 25 ans puis agent général ALLIANZ pendant 15 ans ; les méthodes exposées sont le fruit de réussites et d’échecs pendant ces 15 ans d’expérience terrain en assurance Iart et Vie. Elles ont donc été mises en application et constamment améliorées.
 
CV sur demande.
 
Veuillez trouver le programme détaillé de votre formation :
Téléchargez le programme
 
Tout d'abord, un questionnaire de préformation sera remis au candidat avant le démarrage de la formation. Le formateur évaluera les connaissances et compétences de chaque apprenant et réajustera ses modalités pédagogiques aux besoins.
 
Une évaluation sommative clôturera la formation afin de vérifier la bonne acquisition des objectifs de stage.
 
De plus, une évaluation de satisfaction à « chaud » puis une à « froid » à 2 mois seront à compléter par le participant pour nous faire part de son retour quant à la formation et à la mise en pratique des acquis dans son quotidien professionnel.
 
Par ailleurs, les évaluations seront transmises à travers un lien ou un QR code qui redirigera vers la plateforme « Drag'n Survey ». Cela nous permettra de réaliser des analyses de satisfaction ou d’obtention des résultats, de statistiques, de graphiques etc… en temps réel.
 
La complétion de ces diverses évaluations sont obligatoires pour l'obtention de l'attestation de fin de formation.

⭐⭐⭐⭐⭐ Bientôt disponible

Soit ma formation est financée par un OPCO. Je m'inscris sur la plateforme de :
Soit je m'inscris ici :

Je remplis donc le formulaire de préinscription suivant :

Découvrez également

Aller au contenu principal